• Hugues Martinat

Chat et Canicule, tout savoir pour protéger son chat !





Même si la canicule n’est pas un phénomène nouveau, force est de déplorer que les changements climatiques futurs risquent d'augmenter la fréquence et l’intensité de ces épisodes. Il vaut donc mieux commencer à s’y préparer et connaître les bons réflexes pour nous comme pour nos chats, même si beaucoup de solutions proposées plus bas sont aussi valables pour les chiens...

Comment le chat vit-il ces températures élevées et comment parvient-il à évacuer la chaleur ?

Quelles astuces mettre en place pour rafraîchir votre chat lorsqu’il fait très chaud ou au contraire ce qu'il ne faut pas faire ?

Et, pour finir, comment repérer et réagir à un « coup de chaleur » chez votre chat ?


Le chat, animal désertique

C’est bien connu, mais on l’oublie souvent au moment des fortes chaleurs, le chat est un animal subsaharien, dont l’habitat d’origine est le désert ou la savane (Afrique, Arabie). C’est en tous cas de là qu’est parti notre Felis Sylvestris Lybica, pour devenir par la suite notre chat domestique, le Felis Sylvestris Catus. Le chat est donc un animal habitué aux chaleurs intenses (la température de son corps est de 38° à 39°, la moyenne se situant à 38°5) et à l’absorption d’une quantité très faible d’eau…

Par conséquent, il n’est pas dans son instinct premier de boire, et lorsqu’il boit, il ne consomme que ce dont il a besoin sur le moment, jamais « pour plus tard », résultat : l’équilibre de sa « balance hydrique » est très fragile et il peut vite tomber en déshydratation.


Comment le chat évacue-t-il la chaleur ?

Le chat, comme tout être vivant, à diverses stratégies pour évacuer la chaleur :

  • La transpiration, bien sûr, en premier, qui est là pour réguler la température du corps par évaporation. Chez le chat, c’est essentiellement sur les coussinets que se situent ces glandes sudoripares, il se rafraîchit donc par les coussinets.

  • Le pelage, ensuite, à un rôle d’isolant thermique, contre la chaleur et la déshydratation. Les poils de sa fourrure régulent sa température par l’isolation par l’air (les différentes couches d’airs dans les différentes couches de poils).

  • Pour se rafraîchir le chat multiplie les postures les plus improbables, il s’étire et s’étale de tout son long, ventre au sol, pour augmenter sa surface d’évaporation, laissez-lui carrelage, éviers et plan de travail !

  • Pour finir, à la différence du chien, le chat halète plutôt rarement, et si c’est le cas c’est soit parce que vous venez de jouer intensément avec lui (et cela ne devrait durer que 2/3 minutes tout au plus) soit c’est parce qu’il a un possiblement un problème et nous verrons comment réagir à la fin de l’article.


Objectif : hydrater et rafraîchir le chat.

Voici quelques astuces pour prévenir le « coup de chaleur » en apportant de l’hydratation et du frais à notre chat !


Des bols d'eau pour que le chat boive.

La première chose à faire, c’est de s’assurer que le chat a de multiples points d’eau, il boit peu, alors ne perdons pas une occasion de lui proposer à boire tout au long de sa déambulation quotidienne dans son environnement.

Disposez pour cela de multiples bols d’eau fraîche dans les divers points de passage du chat, des bols différents en taille, en forme, et pour l’astuce, changez-les de place chaque jour pour relancer la curiosité du chat (son comportement exploratoire).


La fontaine à eau, un must pour s'hydrater.

On le sait, le chat voit non seulement mal de près et préfère aussi l’eau fraîche, vive. L’eau de la fontaine à eau peut répondre à ces deux « comportements ». Si elle est changée régulièrement et que les filtres sont entretenus, elle sera fraîche, et puis le mouvement lui facilitera la localisation du filet d’eau.

De nombreux modèles existent, moi j’aime bien les fontaines à eau de chez Catit (je vous propose de regarder ma vidéo sur leurs produits en cliquant ICI ), mais vous en trouverez de nombreuses, plus différentes les unes que les autres, en magasin ou sur internet.


Les glaçons dans l’eau, mais pas trop.

Les glaçons dans l’eau peuvent être une bonne idée pour rafraîchir votre chat et l’inciter à boire, mais je vous conseille de ne pas trop refroidir l’eau d’un coup, car vous pourriez lui provoquer des problèmes digestifs (de la diarrhée par exemple). Attention donc avec cette solution. On surveille les selles de son félin et on stoppe cette méthode si cela ne va pas.


Augmentez son ratio de nourriture humide.

Toujours en contrôlant les aspects digestifs, vous pouvez augmenter la part d’humide de l’alimentation de votre chat et baisser la part sèche, afin d’être assuré que les organes de votre chat, ses reins notamment, sont bien hydratés pendant cet épisode caniculaire. On peut ajouter des légumes gorgés d'eau dans l'alimentation : la courgette cuite à la vapeur, du concombre cru ou cuit ainsi que de la laitue ou des haricots verts cuits (en toute petite quantité au départ, s'il n'y est pas habitué). On prendra soin de garder le jus de vapeur après cuisson, il contient les vitamines et les oligo-éléments excellents pour le chat, alors incorporez-le à la ration.


Fruits en friandises

Avec les mêmes précautions que précédemment sur les aspects digestifs, on peut donner quelques petits dés de pastèque, de melon, de fraise ou de poire, en guise de récompense (pas de repas, récompense seulement, donc petite quantité).



Le gant d’eau fraîche, simple et efficace

Humidifiez un gant avec de l’eau bien fraîche, essorez-le (le but n’est pas de tremper le chat), et caressez délicatement votre chat avec, et s’il se laisse faire et aime ça, sur la partie abdominale aussi. On peut faire la même chose avec une brosse, en la passant sous l’eau deux ou trois fois pendant le brossage quotidien.

Renouvelez l’opération dans la journée, uniquement si votre chat apprécie ce contact, sinon inutile de lui procurer de l’anxiété plutôt que de la fraîcheur.

Par ailleurs, et sans parler de l'humidifier, il faut plus que jamais brosser votre chat pour l'aider à se débarrasser des poils superflus, il aura moins de travail à faire et cela l'aidera à gérer les fortes chaleurs.


Le brumisateur...

Toujours pareil, si votre chat apprécie le brumisateur c’est une bonne idée. Pour essayer avec votre chat, je vous conseille tout d’abord d’associer positivement ce « gros pulvérisateur » avec de la friandise. Le but est de non seulement banaliser l’objet, mais le rendre sympathique. Ensuite, invitez-le à venir vers vous avec la friandise, puis brumisez vers le haut, au-dessus de lui (surtout pas vers et sur lui directement), et laissez retomber le nuage d’eau.

Renouvelez, et, si votre chat ne présente pas de réaction d’inconfort, alors ce peut être un moyen de le rafraîchir.


Un tapis rafraîchissant sur lequel se poser.

Une autre solution intéressante est le tapis rafraîchissant. Celui-ci contient du gel qui, au toucher, s’active en absorbant la chaleur du corps et en renvoyant une sensation de fraîcheur. L’effet rafraîchissant peut durer jusqu’à 2/3 heures consécutives. Attention en revanche, certains tapis contiennent un gel qui peut être toxique, veillez donc à choisir un tapis dont le gel ne l’est pas, car on n’est jamais à l’abri d’un coup de griffe. Si d’ailleurs vous vous apercevez de cela ou que votre chat a une tendance à grignoter ou mordre facilement, c’est plutôt à proscrire. En voici un exemple en cliquant ICI .

Dans le même genre et sans dépenser un sou, n’hésitez pas à proposer à votre chat une serviette humide au sol...


Un coin de jardin fraîcheur pour votre chat

Si vous vivez à la campagne, possédez un jardin ou un balcon, prenez une grande jardinière, un grand bac, faites-y pousser de l’herbe type herbe à chat. Laisser pousser 7 à 8 centimètres, arrosez ; si le bac est assez grand, le chat pourra venir se détendre et s’allonger de tout son long dans cette fraîche pelouse, à l’ombre ce sera encore mieux !


La baignoire comme pataugeoire

On peut aussi remplir le fond de la baignoire d’eau afin que votre chat s’y rafraîchisse les pattes et le corps. Certains n’apprécieront pas, d’autres apprécieront même plus d’eau dans la baignoire, à vous de tester cette nouvelle activité aquatique avec votre poisson-chat !


La bassine à poisson pour l'amuser

Dans le genre d’activité ludique et humide, disposez une bassine d’eau dans votre baignoire afin que toute éclaboussure ne transforme pas votre intérieur en piscine municipale, et mettez-y des petits poissons qui bougent (cliquez ICI ) ou des balles de ping-pong, jeu de pêche garantie et "pa-pattes" dans l’eau forcément, donc objectif atteint.

Avertissement : Je précise une chose importante, on surveille l’activité et on retire les poissons sans surveillance (Poissons qui ne sont pas des jeux pour chat, donc on surveille que le chat ne mange pas le faux poisson bien sûr !).


Rafraîchir l’environnement pendant toute la canicule

Tout cela ne suffira pas, si vous ne faites pas tout pour faire baisser la température de votre intérieur aussi :

  • Fermer fenêtres et volets dans la journée, ouvrir et aérer plutôt la nuit en faisant attention à votre chat ! Évitez d’être « le gagnant du mois » du chat parachutiste... (si vous souhaitez en savoir plus sur ce syndrome, lisez mon article sur le sujet en cliquant ICI ).

  • Mettez un ventilateur en laissant la possibilité au chat de se mettre à la distance qui lui convient, vous pouvez y déposer un linge humide dessus afin d’accentuer la « sensation » de fraîcheur. Idem pour le climatiseur.

  • Laissez-leur un accès aux pièces les plus fraîches et sombres de la maison.




Ce qu’il ne faut pas faire !

Pour finir, cela parait une évidence, mais je préfère le rappeler, il y a plusieurs choses qu’on ne doit pas faire :

  • Ne tondez pas votre chat en pleine chaleur, tondre court son animal pendant les fortes chaleurs est une erreur. C’est méconnaître le rôle d’isolation du pelage et lui compliquer la tâche en termes de régulation thermique. Je vous conseille, de le faire plutôt début juin (à savoir pour l’année prochaine). Et si vous avez programmé un rdv pendant l’été, repoussez-le à la rentrée. ;) Ci-dessous la photo de la température d’un chien qui a en effet une partie du corps tondue, l’autre non... voyez la différence...



  • Laissez-les dormir : ils vont dormir plus que de coutume, pour récupérer, n’interrompez pas leur sommeil qui est un recours à la chaleur.

  • Plus de toilettage : il est possible qu’ils fassent plus leur toilette, la salive déposée sur les poils, en s'évaporant, rafraîchit le chat.

  • Moins de jeu : certains réclameront quand même de jouer, mais la plupart vont vous octroyer une pause de quelques jours, profitez-en et ne les forcez pas, le temps du jeu reviendra bien assez vite, quand les températures baisseront.


Le coup de chaleur chez le chat

Si, malgré toutes vos précautions, votre chat vous paraît vraiment étrange, voici les signes et ce qu’il faut faire en cas de « coup de chaleur » sur votre animal.


Qu'est-ce qu'un "coup de chaleur" ?

Un coup de chaleur survient souvent après une exposition prolongée à la chaleur ou lorsque le sujet (humain ou animal) fait des efforts intenses dans un environnement qui est chaud. Ce coup de chaleur, appelé aussi hyperthermie, montre que les mécanismes de l’organisme visant à contrôler la température corporelle sont défaillants, et ne parviennent plus à refroidir le corps.

- Les sujets les plus sensibles seront bien entendu les vieux chats ou les chats affaiblis par une maladie, les chats obèses et les chats asthmatiques.

- Les races comme le Persan, avec un nez écrasé, pourront être plus sujets aux difficultés respiratoires pendant la canicule.

- Enfin, les chats ayant peu de poils ou un pelage clair seront aussi plus sensibles aux coups de soleil, donc attention à eux, des crèmes solaires pour chat existent (en voici un exemple, en cliquant ICI ). 


Les signes à surveiller.

Les symptômes qui doivent vous alerter sont l’augmentation de sa fréquence respiratoire, voire le halètement (le chat ne halète que très rarement, alors c’est un signe qui trompe peu). Si votre chat salive ou que ces gencives sont très blanches, il faut s'inquiéter !

Enfin, une mauvaise coordination ou des pertes d’équilibres sont aussi le signe qu’il faut très rapidement prendre en charge votre chat.


Que faire en cas de coup de chaleur pour votre chat ?

  1. Rafraîchir le chat et appeler immédiatement votre vétérinaire, et suivre ses consignes.

  2. Enveloppez votre chat dans une serviette humide (ou utilisez des poches de gels antidouleur que vous mettrez entre le chat et la serviette), déposez votre chat délicatement dans la voiture, mettez la climatisation (mais attention à ne pas mettre trop froid et provoquer un choc thermique) et FILEZ CHEZ VOTRE VÉTÉRINAIRE LE PLUS PROCHE.

  3. Ne passez pas votre temps à interroger la terre entière sur internet, vous ne feriez que perdre du temps et compromettre gravement les chances de survie de votre matou ! Le seul qui est apte à traiter votre animal est le vétérinaire, personne d'autre !


Si vous avez aimé cet article merci de le partager et le diffuser largement sur les réseaux sociaux afin d’aider les personnes concernées qui cherchent une information sur le sujet.

Vous pouvez aussi liker et en commenter l’article, je me ferais un plaisir d’en discuter avec vous !

À très bientôt.


Pour une consultation en comportement de votre chat, c'est par ICI

Hugues Martinat

Comportementaliste spécialiste du chat

www.equilicat.com

www.comportementaliste-specialiste-du-chat.com