• Hugues Martinat

Mon chat fait pipi partout : une litière parfaite en 4 étapes !



Lorsque l'on parle de la litière du chat on ne parle pas seulement du bac ou du substrat, on parle de l'ensemble de ce qui fait le lieu d'élimination du chat : le bac, le substrat, l'emplacement de celui-ci et son nettoyage.

Tous ces critères sont très importants, et pour chacun d'eux, des « règles » ou bonnes pratiques sont à respecter : nous allons les énumérer ici.

Si l'un ou plusieurs de ces critères ou règles ne sont pas respectés ou dérangent votre chat, alors il est probable que tôt ou tard il l'exprime par des "pipis" dans des lieux non désirés (on parle de périurie ou éliminations hors bac) ...

Il est important de préciser avant toute chose, qu'un examen préalable avec votre vétérinaire est INDISPENSABLE dans le cas des troubles de l'appareil urinaire, qui représentent environ 50% des problématiques d'éliminations hors de la litière (cystite, infection urinaire, cristaux, bactéries ou autres).

Si la piste médicale est écartée et que vous rencontrez des éliminations inappropriées alors la seconde chose à faire est de se mettre en conformité au niveau des litières, avant de creuser une autre problématique de comportement. (Il faut aussi différencier le marquage, qui se caractérise plutôt par des jets, principalement sur des surfaces verticales et qui se "rangera" plutôt dans la catégorie "troubles de la communication").

En bonus à la fin de l'article, une vidéo sur un Facebook Live dédié à ces problématiques !


Voici donc comment être en conformité avec les besoins physiologiques de son chat en 4 étapes.

1 - Le choix du Bac à litière de votre chat.

Il devra y avoir en nombre de bacs, « 1 de plus que le nombre de chats », soit pour 1 chat: 2 bacs, 2 chats: 3 bacs etc.

En effet, certains de nos félins n'aiment pas faire leurs selles là où ils urinent. De même, s’ils sont plusieurs, le sous-nombre de litières peut poser des problèmes.

Les Bacs devront être ouverts, ils ne doivent pas avoir de dessus, le chat doit pouvoir se tenir debout dans son bac à litière et se retourner sans se recroqueviller sur lui-même

Le bac devra être sur un sol stable et horizontal (peu importe au sol ou en hauteur).

Il arrive également que certains chats soient sensibles à la couleur du bac.

Pour finir, les bacs devront être dans des pièces/étages séparées et loin des espaces d'alimentation et de repos. (2 litières trop proches n'en font qu'une pour le chat surtout si un congénère bloque l'accès à l'une d'elles)

Nous déconseillons les litières autonettoyantes ainsi que les toilettes humaines, les premières, car elles sont bruyantes et effraient les chats, les toilettes humaines, car avec l'âge des problèmes apparaissent (troubles liés à la difficulté de la position principalement)

  • Le mieux : Le bac transparent type bac de rangement, avec des côtés hauts. Le chat doit pouvoir fuir de sa litière par le haut ou les côtés.

  • Le pire : Le bac fermé, qui retient toute l'odeur d'urine, avec « en prime » la porte qui lui revient dans les fesses quand il en sort !

2 - Le choix du Substrat pour la litière de votre chat.

Là, c'est un peu votre chat qui vous le dira, il faut donc tester plusieurs substrats en même temps pour lui laisser le choix. Le plus vous vous rapprocherez de la nature le plus vous aurez de chances de satisfaire votre chat. Les litières en sable,