• Hugues Martinat

Chat et Vacances : tout savoir pour faire garder son chat !



C’est une question qui revient chaque année, au début de l’été, mais aussi à Noël ou pendant la période des sports d’hiver : qui va garder le chat ?

Faut-il que le chat reste chez lui et qu’une personne vienne, ou vaut-il mieux le confier à une pension ou à mamie ?

Quelle solution est la plus pratique pour l’humain, mais surtout, quelle solution sera la moins stressante et la plus agréable pour votre chat ?

À partir de combien de jours, puis-je ou pas, laisser mon chat seul chez moi une grande partie du temps ?

Je vais donc répondre à toutes ces questions en vous donnant mon avis et les avantages et inconvénients pour chacune des solutions.

Combien de temps puis-je laisser mon chat seul ?

C’est LA grande question, et même si chaque chat et chaque contexte sont différents, voici ce qu’on peut dire sur le sujet.

  • Selon les individus, on peut raisonnablement laisser son chat seul chez soi 48h (c’est-à-dire deux journées et une seule nuit) si l’on part juste pour un court week-end. Au-delà, le nettoyage des litières, le renouvellement de l’eau et de l’alimentation sera nécessaire, par conséquent il n’est pas question de le laisser sans solution plus longtemps. Par ailleurs certains chats vivront très bien la solitude deux ou trois jours, d’autres pourront au contraire être stressés de ce « vide » et de ce changement brutal de routine.

  • Si vous partez 10 ou 15 jours maximum, alors il n’est pas question de le laisser seul pendant cette durée ! Plusieurs solutions s’offrent à vous, et je vais les développer plus loin, mais on a coutume de dire que si votre absence n’excède pas 15 jours, il est préférable de laisser le chat dans son environnement.

  • En revanche, si vous vous absentez plus de 15 jours, l’absence est considérée comme très longue pour le chat. C’est à partir de ce temps qu’on va vous conseiller de déplacer le chat de son environnement (pension, famille, etc.) si vous n’avez pas la possibilité que quelqu’un s’installe chez vous, car oui, il est toujours préférable de laisser minou dans son environnement.

  • Autre situation, vous avez une maison à la campagne ou une deuxième résidence dans laquelle vous vous rendez régulièrement. Dans ce cas, il est non seulement possible, mais souhaitable, de prendre votre chat avec vous afin de lui faire peu à peu découvrir ce qui deviendra un deuxième territoire pour lui.

Pour l’humain, le dépaysement des vacances est un régal, une détente, mais pour votre chat, ce n’est pas vécu de la même façon…


Une anxiété liée au changement de routine et d’environnement.

En effet, ces changements demandent de l’adaptation à votre chat. Il faut rappeler que le chat est un être routinier, très attaché à son environnement et les ressources qui le composent.

Dans son environnement, le chat a son odeur, ses marques, ses jouets, sa nourriture : tous ses repères. Il en connaît chaque recoin, chaque objet, chaque son, tous les stimuli présents pour lui sont signifiants : il peut prédire et contrôler son environnement. Les sources de stress sont minimes, le chat est plutôt dans une situation de bien-être.

Mais d’un seul coup, il se trouve plongé dans un nouvel environnement dont il ne connaît rien ni les odeurs ni les sons, il ne peut momentanément plus rien prévoir ou contrôler : c’est une situation de stress maximale pour le chat.

Vous comprenez donc que toute modification de sa routine et de son environnement va immanquablement amener de l’anxiété à votre chat (le degré dépendra de chaque individu).

Le but de la solution de garde que vous mettrez en place sera donc de limiter ou faire baisser cette anxiété, et, si minou part de chez lui, alors la valise sera un des moyens de l’aider dans cette nouvelle aventure...


La valise-vacances du chat.

Pour aider votre félin dans ce moment difficile, il ne sera pas du luxe de lui constituer sa valise, dans laquelle vous mettrez plusieurs de ses ressources préfér