• Hugues Martinat

Chat et Vacances : tout savoir pour faire garder son chat !

Mis à jour : janv 29



C’est une question qui revient chaque année, au début de l’été, mais aussi à Noël ou pendant la période des sports d’hiver : qui va garder le chat ?

Faut-il que le chat reste chez lui et qu’une personne vienne, ou vaut-il mieux le confier à une pension ou à mamie ?

Quelle solution est la plus pratique pour l’humain, mais surtout, quelle solution sera la moins stressante et la plus agréable pour votre chat ?

À partir de combien de jours, puis-je ou pas, laisser mon chat seul chez moi une grande partie du temps ?

Je vais donc répondre à toutes ces questions en vous donnant mon avis et les avantages et inconvénients pour chacune des solutions.

Combien de temps puis-je laisser mon chat seul ?

C’est LA grande question, et même si chaque chat et chaque contexte sont différents, voici ce qu’on peut dire sur le sujet.

  • Selon les individus, on peut raisonnablement laisser son chat seul chez soi 48h (c’est-à-dire deux journées et une seule nuit) si l’on part juste pour un court week-end. Au-delà, le nettoyage des litières, le renouvellement de l’eau et de l’alimentation sera nécessaire, par conséquent il n’est pas question de le laisser sans solution plus longtemps. Par ailleurs certains chats vivront très bien la solitude deux ou trois jours, d’autres pourront au contraire être stressés de ce « vide » et de ce changement brutal de routine.

  • Si vous partez 10 ou 15 jours maximum, alors il n’est pas question de le laisser seul pendant cette durée ! Plusieurs solutions s’offrent à vous, et je vais les développer plus loin, mais on a coutume de dire que si votre absence n’excède pas 15 jours, il est préférable de laisser le chat dans son environnement.

  • En revanche, si vous vous absentez plus de 15 jours, l’absence est considérée comme très longue pour le chat. C’est à partir de ce temps qu’on va vous conseiller de déplacer le chat de son environnement (pension, famille, etc.) si vous n’avez pas la possibilité que quelqu’un s’installe chez vous, car oui, il est toujours préférable de laisser minou dans son environnement.

  • Autre situation, vous avez une maison à la campagne ou une deuxième résidence dans laquelle vous vous rendez régulièrement. Dans ce cas, il est non seulement possible, mais souhaitable, de prendre votre chat avec vous afin de lui faire peu à peu découvrir ce qui deviendra un deuxième territoire pour lui.

Pour l’humain, le dépaysement des vacances est un régal, une détente, mais pour votre chat, ce n’est pas vécu de la même façon…


Une anxiété liée au changement de routine et d’environnement.

En effet, ces changements demandent de l’adaptation à votre chat. Il faut rappeler que le chat est un être routinier, très attaché à son environnement et les ressources qui le composent.

Dans son environnement, le chat a son odeur, ses marques, ses jouets, sa nourriture : tous ses repères. Il en connaît chaque recoin, chaque objet, chaque son, tous les stimuli présents pour lui sont signifiants : il peut prédire et contrôler son environnement. Les sources de stress sont minimes, le chat est plutôt dans une situation de bien-être.

Mais d’un seul coup, il se trouve plongé dans un nouvel environnement dont il ne connaît rien ni les odeurs ni les sons, il ne peut momentanément plus rien prévoir ou contrôler : c’est une situation de stress maximale pour le chat.

Vous comprenez donc que toute modification de sa routine et de son environnement va immanquablement amener de l’anxiété à votre chat (le degré dépendra de chaque individu).

Le but de la solution de garde que vous mettrez en place sera donc de limiter ou faire baisser cette anxiété, et, si minou part de chez lui, alors la valise sera un des moyens de l’aider dans cette nouvelle aventure...


La valise-vacances du chat.

Pour aider votre félin dans ce moment difficile, il ne sera pas du luxe de lui constituer sa valise, dans laquelle vous mettrez plusieurs de ses ressources préférées comme points de repères.

Considérez ces objets comme des « aides » à son intégration dans son nouveau milieu, ils contiennent son odeur, et permettront une certaine « permanence » dans ce déséquilibre momentané.

On veillera par conséquent à mettre dans la valise :

  • Ses gamelles et bols ludiques.

  • Ses jouets et autres « doudous ».

  • À défaut de transporter le bac à litière, trouvez le même type de substrat dans le nouvel environnement ou apportez-en un peu avec vous le temps d’en acheter sur place. Il existe aussi des solutions de litière de voyage, cliquez ICI pour lire l’article.

  • Sa trousse de secours médicale.

  • Sa nourriture habituelle (croquettes et boîtes d’humide).

  • Un petit griffoir en carton.

  • Un plaid avec son odeur ou pour l’été un tapis rafraîchissant.

  • Sa fontaine à eau si c’est possible

  • Son passeport et son carnet de santé.

  • Son harnais et sa laisse, si le chat a l’habitude de sortir.


Faciliter l'adaptation de votre chat à son nouveau milieu.

On confinera le chat dans une pièce calme, dans laquelle on mettra : à un angle, sa litière, et à l’angle opposé, sa nourriture et son eau.

On disposera ses jouets, plaids et autres objets que le chat aime et connaît. On ira le voir régulièrement et lorsque le chat sera à l’aise dans la pièce (c’est-à-dire que le chat se promène, détendu, explore le lieu, vient vous voir), on pourra ouvrir la porte. Alors, sous contrôle, on l’invitera avec des petits chemins de friandises, à explorer à son rythme son nouveau terrain de jeu.

Si c'est l'été et qu'il fait chaud, on mettra plusieurs choses en place pour lui rendre la vie plus agréable (voir les idées pour rafraîchir votre chat pendant les canicules, en cliquant ICI).


Les solutions de garde, avantages et inconvénients.

Quelle que soit la solution de garde que vous choisissez, je vous conseille de faire un petit carnet pour noter toutes les habitudes de votre chat : qui est-il, quel type de comportement a-t-il en général, tout ce que vous trouverez utile et qui permettra de mieux le connaître et interagir avec lui ou elle. Ainsi vous pourrez confier ce petit carnet au gardien temporaire afin qu’il ait quelques éléments pour mesurer le bien-être de votre chat.

Pour la plupart des solutions, vous préparerez donc sa valise et sa caisse de transport ainsi que son bac à litière et/ou du substrat (ou une litière de voyage).

Bien sûr, vous laisserez toujours à disposition du gardien, passeport, carnet de santé et coordonnées d’un ou deux vétérinaires les plus proches ; et si votre chat est amené à sortir de chez lui, il doit être à jour dans ses vaccins !


- Emmener son chat chez des amis ou de la famille.

La première solution, et celle souvent pour laquelle les gens optent, est de confier son chat à un ami ou à de la famille, ou toute personne en qui l’on a 100% confiance, chez celle-ci. Attention s'il y a d'autres chats dans la maison qui accueille, un protocole d'introduction doit être suivi pour que les chats cohabitent au mieux le temps nécessaire (cliquez ICI pour découvrir ce protocole). 

Avantages : la confiance envers le gardien, la possibilité de le joindre et l’appeler facilement et bien entendu la gratuité.

Inconvénients : déplacer le chat de son environnement. Fournir la litière, les croquettes, le couchage au gardien du chat.


- Un ami qui passe tous les jours visiter votre chat.

Cette solution permet de laisser son chat chez lui, mais la qualité de ces journées dépendra donc du temps que l’on peut lui consacrer. Un ami pourra venir passer du temps avec le chat, mais il faut que votre ami s’occupe du chat, c’est-à-dire qu’il joue, brosse, caresse, etc.

Avantages : vous connaissez la personne et avez suffisamment confiance pour lui laisser les clés de chez vous. C’est gratuit et votre chat reste dans son environnement. Vous pourrez prendre facilement de ces nouvelles.

Inconvénients : la personne va-t-elle bien s’occuper du chat, le faire jouer plutôt que de regarder la TV ?

- Un professionnel du chat qui passe quotidiennement.

Votre chat sera plus sûrement occupé si vous faites appel à un(e) catsitter professionnel qui aura pour mission de divertir votre chat en plus de s’occuper de changer eau, litière et alimentation.

Vous en trouverez facilement dans votre quartier, je vous conseille de rencontrer la personne avant et de voir si le feeling passe bien ensemble.

Une solution de Catsitting sur Paris en cliquant ICI.

Avantages : vous avez un contrat avec le catsitter, il connaît bien les chats et sait exactement comment gérer la frustration en milieu clos et quelles activités procurer à votre chat. Il sait repérer quand un chat va bien ou mal et sera donc plus réactif en cas de problème. Votre chat reste dans son environnement. Vous aurez chaque jour des nouvelles.

Inconvénients : rencontrer le catsitter en amont et prévoir ce budget dans votre "budget-vacances" (mais votre chat ne le vaut-il pas ?). Attention au catsitter « étudiants » pas cher, qui ne sont absolument pas professionnels et dont la motivation n’est pas forcément le bien-être de votre animal…


- Les pensions et/ou hôtels pour chats.

Vous pouvez aussi opter pour une pension ou un hôtel pour chat, vous en trouverez dans chaque grande ville en cherchant sur internet. Ces pensions reçoivent votre chat, renseignez-vous auprès de l’établissement pour en connaître les règles, modalités et tarifs.

Avantages : Cela peut être une solution de dernière minute plutôt que d’annuler ses vacances. Ce sont des professionnels du chat, ils connaissent donc bien nos mignons. (C’est à vous de vérifier pour chaque établissement, notamment quelles sont les formations en comportement qu’ont reçu les personnes qui s’occupent du lieu, les retours clients...).

Inconvénients : C’est un budget conséquent à prévoir. Si votre chat n’aime pas ses congénères et qu’il n’y a pas la possibilité d’être seul, cela peut être traumatisant (c’est une immersion). Selon l’endroit, on ne peut pas toujours apporter les affaires ou l’alimentation de son chat et ils n’envoient généralement pas de nouvelles au quotidien.


- Un ami ou de la famille à la maison qui s’installe chez vous.

On a tous des amis ou de la famille qui souhaitent faire un « break » et passer une semaine de vacances. Dans les grandes villes, par exemple à Paris, cela coûte cher de se loger, alors, pourquoi ne pas proposer le gîte en échange de quelques bons soins pour le matou de la maison ?

Avantages : C’est LA solution la plus simple, la plus confortable pour tout le monde, pour le chat comme ses humains. Son environnement est strictement respecté, sa routine est un peu bousculée, mais cela devrait aller, surtout s’il connaît les occupants temporaires de votre logement. C’est gratuit.

Inconvénients : je n’en vois pas…


Désensibiliser les éléments du voyage !

Pour finir, préparer son chat aux vacances c’est aussi le préparer à être dans sa caisse de transport, ou à prendre la voiture ou le train.

Il est donc nécessaire de réfléchir en amont à ces étapes qui font monter l’anxiété du chat. Ce n’est pas l’objet de l’article, mais vous veillerez à désensibiliser sa caisse de transport en la laissant dans son environnement et en l’associant à des choses positives (friandises, coussins, repas dedans porte ouverte, etc.).

Une fois à l’aise dans sa caisse de transport, vous ferez la même chose avec la voiture, en le descendant dedans et en y passant un moment agréable (moteur éteint sans rouler, puis moteur allumé sans rouler, puis en roulant…).

Remarquez que ces exercices sont aussi valables pour les visites chez votre vétérinaire, histoire que minou arrive moins tendu chez son médecin.


Voilà, vous savez tout ou presque sur le sujet, ce changement pourra être très bouleversant selon les chats, mais vous avez toutes les cartes en main pour prendre la meilleure décision quant au bien-être de votre chat, et si vous n’avez pas de solution, Minou vaut bien qu’on reste avec lui plutôt que l’abandonner à un triste sort !


Si vous avez aimé cet article merci de le partager et le diffuser largement sur les réseaux sociaux afin d’aider les personnes concernées qui cherchent une information sur le sujet.

Vous pouvez aussi liker et en commenter l’article, je me ferais un plaisir d’en discuter avec vous !

À très bientôt.


Pour une consultation en comportement de votre chat, c'est par ICI


Hugues Martinat

Comportementaliste spécialiste du chat

www.equilicat.com

www.comportementaliste-specialiste-du-chat.com

958 vues