• Hugues Martinat

Fontaine à eau pour chat : laquelle choisir ?



Nous le savons tous, le chat boit relativement peu, il est donc important de l’encourager à s’hydrater régulièrement afin d’éviter par exemple des problématiques de l’appareil urinaire, complications courantes chez le félin domestique. D’autres raisons, liées à son comportement ou ses préférences, justifient également de sauter le pas du bol d’eau à la fontaine, c’est pourquoi je vous propose de commencer par un petit point sur le comportement dipsique du chat (eh oui ! c’est ainsi qu’on nomme le comportement d’abreuvement).

Je vous expliquerai ensuite de quoi est composée une fontaine et comment elle fonctionne ? Aussi, je passerai en revue les différents critères (matières, types de jets, mode d’alimentation, etc.) qui constituent une fontaine et vous donnerai mon avis pour vous aider à faire le meilleur choix en vous proposant un petit panel de modèles existants sur le marché.*

En conclusion, je vous donnerai mon avis sur 3 modèles très différents dont je trouve le rapport qualité/prix intéressant.


* (En cliquant sur les images, vous serez redirigé vers l'un des sites qui vend la fontaine, j'ai mis des liens de divers vendeurs n'étant affilié avec aucun d'entre eux, libre à vous de faire votre achat où vous le souhaitez)


Le comportement dipsique du chat.

Commençons tout d’abord par parler du comportement dipsique du chat : comment se désaltère-t-il et quels sont ses besoins en eau ?


Quelle quantité les chat boit-il ?

Ce comportement apparaît vers l’âge de 5 semaines (parfois plus tôt), le chaton apprend alors à boire en trempant ses lèvres dans l’eau ou le lait et se lèche ensuite pour absorber l’eau. Quelques jours plus tard, il commencera à laper, c’est-à-dire, à ramener avec sa langue l’eau dans sa bouche : le chat lape en moyenne 4 à 5 fois avant d’avaler le fameux liquide (à une vitesse d’1mètre par seconde).

On a mesuré la quantité moyenne que boit un chat domestique : il boit en moyenne une quinzaine de fois 10 à 12 ml d’eau sur 24h. Il s’agit bien entendu de moyenne qui est notamment fonction de plusieurs choses : si votre chat mange plus de croquettes que d’humide (pâtée), il compensera la sécheresse de son alimentation en buvant plus, si au contraire il mange plus d’humide, sa consommation d’eau risque d’être moindre. Ne rentrent pas dans ces mesures, les chats malades dont le besoin d’eau peut être un symptôme.


Comment le chat boit-il ?

Ainsi, lorsque le chat boit, cela va très vite et l’humain ne peut se rendre vraiment compte de comment le chat ingère le liquide : 4 à 5 fois par seconde et à la vitesse moyenne d’un mètre par seconde. Si l’on regarde rapidement on a l’impression que le chat forme une cuillère avec sa langue et ramène ainsi l’eau dans sa bouche, cependant c’est en effleurant l’eau avec le bout de sa langue qu’il crée un mouvement d’inertie qui la fait remonter (on parle de colonne d’eau ascendante). Celle-ci se retrouve alors sous sa langue et c’est ainsi qu’il l’avale ensuite. Tout est donc une histoire d’inertie et de gravité, car le chat ferme la bouche juste avant que cette colonne d’eau redescende : synchronisation entre les forces d’inertie qui font monter l’eau et la gravité qui la fait redescendre… la nature est bien faite. ;)


Je vous propose ci-dessous une courte vidéo qui vous montre en gros plan et au ralenti comment le chat ingère son eau. Vous remarquerez d’ailleurs qu’il incurve sa langue vers l’arrière et non vers l’avant comme on pourrait le supposer, cette technique lui donne une plus grande détente pour la remontée de l’eau.


Enfin, si certains chats lapent ou utilisent la patte pour se désaltérer, boivent dans les verres, d’autres ont une passion pour les robinets, habitude bien souvent renforcée par l’humain qui vient ouvrir, à la demande…


Les avantages de la fontaine à eau

Voici quelques-uns des avantages d'une fontaine à eau pour votre chat :

  • L’inciter à boire et se désaltérer.

  • Éviter les pathologies de l’appareil du bas urinaire comme les cristaux, les cystites en apportant une hydratation « minimum » aux organes de votre chat.

  • Repérer plus facilement où est l’eau grâce au léger bruit de l’eau qui circule et qui coule dans le bol de la fontaine.

  • Le chat localise mieux l’eau vive, en mouvement (le chat voit pal de près).

  • De l’eau en permanence, et pas de bol d’eau renversé !

  • Avoir de l’eau fraîche et sans impuretés grâce aux filtres fournis avec votre fontaine.

  • Le mouvement créé par la fontaine permet d’avoir une eau oxygénée.

  • Pouvoir boire lorsqu’il le souhaite (le volume de la fontaine vs le volume d’un bol).

  • Mesurer sa consommation d’eau (pour les nouvelles fontaines à eau).


Précision sur les distributeurs d’eau

Avant de parler fontaine, je voudrais préciser qu’il existe aussi des distributeurs d’eau. Le principe est simple, il s’agit souvent d’un contenant (une bouteille) d’eau, renversé et qui alimente un bol. L’eau ne bouge pas puisqu’il n’y a ni moteur ni pompe. Il est bien évident que cette solution est un « bol d’eau » déguisé : en effet, pas de mouvement, pas de filtre des impuretés. C’est très facile d’entretien certes, mais on ne peut considérer cette solution comme satisfaisante, car il y a des chances qu’il ne boive pas plus à ce distributeur d’eau qu’à son bol d’eau déjà présent.

Exemple de distributeurs d'eau


De quoi se compose une fontaine à eau 

Pour faire simple, vous devez avoir une pompe (moteur) et un fil de raccordement à la prise électrique. Certaines fontaines sont pourvues d’un réservoir d’eau intégré à la fontaine ou au contraire indépendant (sous la forme d’un petit bac transparent souvent à l’arrière de la fontaine). Selon le modèle de la fontaine, vous avez ce qu’on appelle le « bol principal » et parfois d’autres surfaces plus petites (« bols secondaires » ou « bacs ») où le chat peut aussi boire et où le débit de la fontaine n’est pas le même. Enfin, on appelle « bac de réserve » les « bols » ou « bacs » qui contiennent de l’eau même lorsque la fontaine ne fonctionne plus (si elles s’arrêtent pour une coupure de courant par exemple). Viennent ensuite s’ajouter les filtres pour assainir l’eau et éviter les impuretés. Il s’agit pour la plupart de filtres en fibre (pour les poils, les poussières), de filtres à charbon (pour les métaux lourds) ou de filtres anticalcaires pour certains modèles.

Moteur, pompe et fil electrique d'une fontaine a eau
Moteur, pompe et fil electrique d'une fontaine a eau
Fontaine avec bol principal et bols secondaires
Fontaine avec bol principal et bols secondaires

Exemples de filtres pour fontaines à eau



Comment fonctionne une fontaine à eau

Une fois les éléments assemblés comme le manuel vous l’explique, le but est de mettre de l’eau dans le bol principal (suffisamment pour recouvrir largement la pompe). Une fois branchée, la pompe commence son travail pour faire circuler et remonter l’eau. Les filtres préalablement installés vont quant à eux retenir les impuretés et l’eau qui remontera, grâce à la pompe, sera propre.


Les 5 types de flux d’eau des fontaines.

Il existe plusieurs types de jet d’eau et donc plusieurs manières pour l’eau d’arriver et de remplir le ou les bols de la fontaine. C’est souvent cet aspect qui va déterminer le design de votre fontaine.


Le flux d’eau à jet simple

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un filet d’eau qui ne touche pas la fontaine, mais qui imite le filet d’eau d’un robinet


Le flux d’eau à jets multiples

Même principe, mais ici. La fontaine possède plusieurs jets d’eau.


Le flux d’eau type cascade