• Hugues Martinat

Chat et griffades : Pourquoi mon chat fait ses griffes partout !


Comment empêcher son chat de griffer le canapé ou les tapisseries ? Ou de faire ses griffes sur vous !

Y a-t-il des solutions ou des techniques pour dissuader le chat de faire ses griffes sur des supports inappropriés ?

C’est ce que nous allons voir ensemble : pourquoi griffe-t-il et comment griffe-t-il ? Quels sont les différents substrats à griffer et surtout comment réorienter ce comportement au bon endroit, c’est-à-dire sur un griffoir !

Enfin je vous ferai découvrir, si vous ne le connaissez pas déjà, mon griffoir préféré, design, écologique et solide, le griffoir Homycat...


Griffer, un comportement normal du chat !

Du point de vue physiologique, le chat a 5 griffes par pattes à l’avant (dont seulement 4 qui touchent le sol, le « pouce » restant à l’écart des autres doigts) et quatre à l’arrière (sauf les chats polydactyles comme « les chats d’Hemingway » qui ont 6 doigts, donc 6 griffes). Celles-ci sont rétractiles c’est dire qu’il peut les rentrer ou sortir grâce aux tendons fléchisseurs.


Du point de vue comportemental, et c’est là notre sujet, il important de savoir qu’il est impossible d’empêcher votre chat de griffer, c’est un comportement normal du félin et, s’il est empêché dans l’expression de ce comportement, il risque à long terme de souffrir d’anxiété, et potentiellement, de développer un problème de comportement.


Ce dont vous vous doutez c’est que ce comportement à une fonction, il ne fait pas cela pour se venger ou pour vous signifier que le nouveau canapé n’est esthétiquement pas à son goût ! Votre chat communique. En effet, il dépose un marquage visuel et olfactif pour lui-même ou ses congénères. Il laisse des molécules odorantes (ou sémio-chimiques) à l’aide de ses coussinets et lacère le support qui le satisfait (plus souvent verticalement dans ce cas-là). Il n’y a donc pas de hasard si les endroits de griffades se situent souvent non loin des litières, près des portes d’entrée ou des zones d’intersections ou de passage, bref, les lieux les plus visibles et empruntés par le chat…

Ensuite, la fonction de griffage est aussi hygiénique, le chat se nettoie les griffes en se débarrassant des étuis cornés usés.

Pour finir, et notamment pour le griffage vertical, il lui permet d’étendre et étirer sa colonne vertébrale et ses muscles, ce qui est forcément agréable. Sur un support horizontal, il correspondra davantage à une excitation, de joie, après ou avant une activité appréciée du chat, au retour de son humain(e) par exemple.


Lorsque le chat griffe anormalement...

Voilà pour les comportements « normaux » de griffades du chat, mais il existe d’autres situations, que le simple griffage au mauvais endroit, qui peuvent être gênants et qui nécessiteront de consulter un comportementaliste félin pour y remédier. Il peut s’agir notamment d’un chat anxieux qui ne parvient pas à trouver ses repères, soit parce que la cohabitation avec d’autres chats se passe mal soit parce que l’environnement est trop spacieux ou encore parce que le lieu est régulièrement investi par des inconnus/des étrangers (les personnes qui font du Airbnb par exemple). C'est, pour la plupart du temps, une réaction à une ou plusieurs perturbations de son environnement.