• Hugues Martinat

Chat agressif et "syndrome du tigre", mythe ou réalité ?




J'ai souhaité consacrer mon deuxième article sur le comportement du chat à un concept récent, un peu "magique", qui se répand sur internet : le "syndrome du tigre".

Depuis maintenant plusieurs mois, je me promène sur divers réseaux sociaux consacrés aux chats et je participe aussi à un groupe Facebook où nous sommes quelques-uns à prodiguer des conseils en éducation positive spécifique au chat.

Sur ces forums d’entraide, de nombreuses personnes postent donc des questions sur les problématiques qu'ils rencontrent avec leurs matous et notamment de nombreuses histoires ou expériences sur l’agressivité. Naturellement, de nombreuses personnes y répondent …

Le problème, c’est que parfois les explications données au propriétaire anxieux ne sont pas du tout valables (par conséquent leurs solutions ne le sont pas non plus) et l’un des concepts qui fleurit sur le net depuis quelques années c’est ce fameux "syndrome du tigre" censé expliquer enfin l’agressivité de « minou »…

Qu’est-ce que le "syndrome du tigre" ?

Le "syndrome du tigre", tel qu'il est défini (sur des sites parfois même très sérieux), correspond à des agressions du chat sur ses propriétaires, agressions décrites comme soudaines et dont l'origine serait un problème alimentaire (ration ou qualité de la ration en cause).

On trouve donc par exemple ce type de choses sur internet: « Si Pimousse est ainsi devenu fou, c’est parce qu’il souffre du "syndrome du tigre" : ce mal se traduit par des agressions sur les propriétaires. Il est généralement dû à un problème d’alimentation : « Cette agressivité est habituellement déclenchée par la faim, en raison d’une alimentation carencée ou d’une distribution de nourriture inadaptée »

Depuis que cette expression se répand sur les forums, relayée par quelques professionnels mal renseignés, les propriétaires tombent régulièrement sur ce type d'information expliquant soudainement,  mais à tort, le comportement agressif de leur chat !

Un concept « sorti d’ailleurs »

Cette expression et sa définition posent plusieurs problèmes non résolus à ce jour :

  • Le premier, et pas des moindres, c'est que ce concept n'existe absolument pas scientifiquement : en effet, aucune étude sur le sujet n'est trouvable (n'hésitez pas à m'envoyer les études scientifiques/éthologiques si vous en avez...), aucun spécialiste sérieux ne s'est penché sur ce syndrome qui serait l'équivalent du syndrome de rage chez le chien.

  • Le second, c'est que pensant bien faire, les gens changent la nourriture de leur chat, multiplient les doses et bousculent souvent le bien-être de leur animal en ajoutant à son émotionnel, déjà fragile, un déséquilibre supplémentaire qui entraîne lui-même d'autres problématiques (de nouvelles formes d'agressivité, de l'obésité, etc...)

  • Le troisième problème est lié au précédent, le comportement du chat ne présentant pas d'amélioration, cela complique finalement encore plus la résolution du souci initial, le chat devient ingérable et le désespoir ou le ressentiment des propriétaires conduit bien souvent le chat vers l'abandon ou pire l'euthanasie !

  • Quatrième chose, cette appellation "fourre-tout" mélange et indifférencie toutes les formes d'agressivité du chat qui sont nombreuses, mais qui ont toutes des motivations et des raisons bien spécifiques souvent autres que l'alimentation même si elle peut en être un des facteurs.

  • Pour finir, il semble que cette appellation ne circule qu'en France. J'ai eu l'occasion d'échanger sur le sujet avec divers collègues ou mentors de pays différents qui restent perplexes face à ce « syndrome du tigre français » et cette terminologie de l'agression. C'est notamment le cas du Docteur Vétérinaire Comportementaliste Joël Dehasse à Bruxelles et de l'Educhateur comportementaliste au Canada, pourtant tous deux très expérimentés sur le chat.