• Hugues Martinat

Le chat "caressé-mordeur"


Pour ce premier post j'ai choisi de parler d'un thème relativement méconnu et dont sont victimes nombre de propriétaires de chat: le syndrome du chat "caressé-mordeur".

Ne vous est-il jamais arrivé de caresser tendrement votre chat, venu de lui-même sur vos genoux, quand tout d'un coup il se retourne et vous griffe ou vous mord violemment ?

Le chat "caressé-mordeur" c'est celui qui dit "non" !

Alors, pourquoi fait-il cela, sans prévenir ?

La Socialisation: clé de la tolérance aux contacts de votre chat.

Ce qu'il faut tout d'abord savoir c'est que chaque chat est différent et donc que sa tolérance ou son goût pour la caresse et l'humain sont très variables. Il est important de préciser que plus la période de "socialisation inter-espèces" (avec d'autres espèces que la sienne) est bien menée plus le chat sera ouvert au contact avec l'humain. Cette période, dite d'imprégnation, intervient entre la deuxième et la septième semaines environ. A cet âge, le chat va devoir être mis au contact de personnes et de situations diverses afin de le désensibiliser à son futur environnement. Il faut, par exemple, que le chaton côtoie des enfants, des adultes et d'autres animaux; il doit être manipulé régulièrement et avec douceur pour que la main devienne une sensation agréable et réconfortante pour lui. Il se familiarise donc pendant cette période aux divers stimuli qu'il rencontrera tout au long de sa vie.

Les bons éleveurs pratiquent normalement toutes ces étapes avec soin ce qui conditionne nettement le rapport que vous aurez avec votre chat. Les chatons élevés en famille sont parfois exceptionnellement bien socialisés car baignés dans la vie familiale 24h/24 ...

Si cet apprentissage n'est pas fait alors il se peut que votre chat ne soit pas très tolérant à l'humain ou simplement au contact de la main. Il peut donc avoir envie de venir sur vos genoux mais ne pas avoir envie d'être caressé. Il peut aussi venir sur vos genoux , aimer être caressé une minute mais pas plus ! Tout est donc ensuite une question de degré et de limite...

Alors, comment repérer le moment où l'on doit s'arrêter et comment remédier à ce problème ?

Les signes d'agression du chat "caressé-mordeur" !

Ce que vous n'aviez pas vu ce sont les signes avant coureur de l'agression.

Il y a de fortes chances que votre chat, dans une telle situation, se mette à battre de la queue, doucement au début, et puis plus fort et plus rapidement comme un agacement. Il se peut aussi que ses oreilles soient baissées vers l'arrière et son nez légèrement retroussé. Certains chats par exemple lèchent la main de l'humain avec insistance ou produisent d'autre signaux plus subtils (pupilles dilatées, son poil trésaille, il détourne la tête...).

Malheureusement vous avez involontairement ignoré toutes ces tentatives de "mise à distance" émises par votre chat, peut-être parce que vous étiez concentré sur autre chose...

Si votre chat a donné des signes, c'est une bonne nouvelle, vous allez pouvoir connaître sa limite et ne pas la dépasser, en tous cas pour l'instant.

Si en revanche votre chat ne donne pas de signe et qu'il vous attaque dès que vous l'effleurez c'est certainement qu'il en a donné mais qu'ils ont été ignorés: il n'a plus d'autre choix que de vous le faire comprendre ainsi.

Dans ces situations, taper ou gronder minou ne sert absolument à rien sauf à dégrader la relation que vous avez avec votre animal et donc compliquer encore plus la communication entre vous deux.

Deux petites remarques importantes autour de ce sujet :

  • Premièrement il faut savoir où caresser son chat. Il y a des endroits qu'il adore notamment les joues ou sous le cou; il aime en revanche moins les flancs ou le dessus de la tête (remarquez qu'ils sont tous différents, c'est donc à vous de repérer ce qui le fait réagir positivement ou le contraire).

  • Deuxièmement la main n'est pas un jeu ! Nous connaissons tous autour de nous des gens qui ne peuvent s’empêcher de "titiller" le chat avec la main. Cela excite le chat, aiguise son instinct de prédation et donne très rarement de bons résultats dans son rapport au corps humain. Par conséquent si vous jouez avec la main, stoppez de suite et prenez des jeux type canne à pêche pour interagir avec lui.

"Amadouer" et désensibiliser le chat "caressé-mordeur"...

Maintenant que vous avez compris qu'il y a des limites à ne pas dépasser, des endroits à ne pas caresser nous allons réfléchir à comment repousser ces limites (pour vous et votre insatiable besoin de câlins mais aussi pour lui ou elle afin que ces moments lui soient agréables).

Nous allons associer la main et la caresse à quelque chose de positif, quelque chose qui donnera envie au chat de tolérer puis aimer cela (principe de l'éducation positive). Pour réussir cet exercice vous devez vous munir de friandises: de minuscules morceaux de jambon ou de fromage par exemple (ou tout autre chose qui rend votre chat "dingue" mais en très petite quantité).

  • Mettez ces friandises dans un ou plusieurs petits tupperwares répartis dans les endroits de la maison où la scène est susceptible de se produire car il vous faudra récompenser minou dans les deux secondes qui suivent le bon comportement: si vous mettez plus de temps et notamment à aller chercher les friandises, il n'associera pas votre action à celles-ci.

  • Lorsque votre chat vient sur vous et que vous savez par exemple qu'à la deuxième caresse il vous mord, n'en faites qu'une, et récompensez d'une friandise.

  • Renouvelez ce geste plusieurs fois (cinq à six fois par jour pendant une semaine, il faut toujours s'arrêter avant qu'il réagisse, à vous de trouver le bon réglage).

  • La semaine suivante, si votre chat a bien réagit aux précédentes sollicitations, caressez deux fois, pas une de plus et récompensez.. (faites cela cinq à six fois par jour pendant une semaine).

  • La troisième semaine, caressez trois fois pas une de plus et récompensez...

Vous avez compris l'exercice: c'est à vous de régler le rythme et la progression tout en sachant que vouloir aller trop vite nous ramène souvent à la case départ. Il est important de préciser que pendant tous les exercices proposés plus haut, si votre chat se "déclenche" c'est à dire s'il mord ou griffe ou même crache, ne le récompensez pas et revenez le lendemain à l'étape précédente.

Lorsque votre chat ne réagira plus, vous commencerez par espacer les récompenses, jusqu'au jour où elles ne seront plus nécessaires.

Le temps et la patience seront donc vos meilleurs atouts pour améliorer cette situation qui relève donc de l'agression d'irritation; sachez toutefois que certains "cas" sont plus compliqués que d'autres et demandent plus de patience et d'amour.

Vous l'avez maintenant compris, ce n'est pas parce qu'il n'aime pas être caressé qu'il ne vous aime pas !

N'hésitez pas à partager !


A lire aussi sur l'agressivité du chat: Le syndrome du tigre, mythe ou réalité scientifique ? et Matsha, un petit chat agressif !

Pour une consultation en comportement de votre chat c'est par ICI

www.equilicat.com

#agressivitéchat #chatagressif #intolérancecontact #chatquimord #chatquigriffe #chatcaressémordeur #troublecomportementchat