top of page

Comment prendre soin d'un chat âgé ?


Comment prendre soin d'un chat âgé par Equilicat - Comportementaliste Chat

SOMMAIRE


On compte plus de 14,2 millions de chats en France au dernier recensement (FACCO/KATAR- TNS) selon les chiffres de 2020, le chat est le deuxième animal de compagnie en France derrière le poisson et largement devant le chien qui dénombre environ 7,6 millions d’individus.

L’amélioration de la qualité des soins vétérinaires conjuguée à l’augmentation de la qualité de son alimentation ainsi qu’un intérêt croissant pour la nutrition fait que le nombre de chats âgés n’a jamais été aussi important, le chat vivant plus longtemps et en meilleure santé.

On peut aujourd’hui estimer que la France compte plus de 4 millions de chats dits « senior », dont presque 2 millions de plus de 12 ans.



À partir de quel âge un chat est-il considéré comme âgé ou senior ?


Les stades de vie des chats et leur âge équivalent chez l'homme  Source : international Cat Care
Les stades de vie des chats et leur âge équivalent chez l'homme Source : International Cat Care

Selon Halls et l’International Cat Care, sont considérés comme "senior", les chats de 11 à 14 ans, gériatriques ou « super- senior » les chats âgés de plus de 15 ans. (Le chat adulte est un chat âgé de 3 à 7 ans et entre 7 ans et 11 ans le chat est considéré comme « mature).

Il faut malgré tout préciser que le processus de vieillissement est propre à chaque animal et de nombreux facteurs influent sur son espérance de vie et sa santé : la génétique bien sûr, mais aussi la qualité de son alimentation, de son environnement et des stimulations à sa disposition qui lui permettront d’exprimer ses comportements naturels.

Autres aspects qui rentrent en ligne de compte sur son espérance de vie : la vaccination, la stérilisation et l’accès à l’extérieur ou non. L’accès à l’extérieur fait bien évidemment chuter son espérance de vie au regard des nombreux dangers qui existent : accidents, empoisonnement, les chasseurs ou les pièges disséminés dans la nature ainsi que les prédateurs du chat présents principalement à la campagne, etc.





Processus et signes du vieillissement du chat

Le processus de vieillissement du chat n’est finalement pas très différent de celui de l’humain en ce sens où il s’agit d’une diminution ou d’un affaiblissement de ses capacités sensorielles (le goût, l’odorat, l’ouïe, la vision), mais aussi de ses compétences motrices (locomotion, raideur, difficultés pour sauter et grimper).

L’affaiblissement des perceptions sensorielles ou l’apparition de maladies vont naturellement modifier le comportement de votre chat : il est plus réactif aux bruits (et est probablement plus anxieux), il miaule plus bruyamment, semble parfois désorienté, il réduit son activité et chasse moins, il dort plus longtemps, se toilette moins ou ne se toilette plus certaines parties de son corps, il peut être davantage irritable ou se mettre à éliminer hors du bac à litière et globalement réduit sa sociabilité à l’humain ou à ses congénères.


Il peut aussi commencer à montrer des dysfonctionnements cognitifs, communément appelés démence ou sénilité du chat, qui sont, pour simplifier, l’équivalent de la maladie d’Alzheimer chez l’humain. Ce phénomène de dysfonctionnement cognitif dû au vieillissement se caractérise par des modifications de comportements non spécifiques décrites dans l’article sur le dysfonctionnement cognitif que je vous propose de lire en complément de cet article.

Attention, un vieillissement normal n’est pas nécessairement accompagné de troubles cognitifs comme le montre les études scientifiques sur le sujet (voir article sur la démence sénile du chat), alors si votre chat présente des comportements que vous trouvez étranges n’en concluez pas qu’il est vieux et que c’est normal, consultez !


Bien entendu, indépendamment de l’affaiblissement de ses capacités et compétences sensorielles ou de manifestations de sénilité, la probabilité de pathologies augmente également avec l’âge et de nombreuses maladies peuvent surgir à un âge avancé : hyperthyroïdie, maladie rénale, diabète, arthrose, problèmes musculo-squelettiques, douleurs dentaires, maladie gastro-intestinale (MICI), tumeurs…

Dans ces derniers cas, il est malheureusement parfois nécessaire de prendre une décision douloureuse et la procédure d’euthanasie est souvent le seul recours face à la souffrance d’une maladie qui condamne notre animal.


Les humains de vieux chats sont 47% à observer des changements de comportements et 53% à constater des changements physiques (selon Dowgray) comme par exemple le manque de toilettage ou le pelage emmêlé, des raideurs dans la démarche, un manque d’appétit, un surpoids ou au contraire un amaigrissement avec une fonte musculaire.

Ces signes doivent vous amener à consulter votre vétérinaire qui est le seul interlocuteur concernant la santé de votre chat, car nombre de pathologies sont très bien prises en charge et peuvent soulager votre petit compagnon et lui éviter des souffrances inutiles. Le chat âgé est souvent sous-diagnostiqué et nombre de maladies progressent silencieusement jusqu’à ce qu’elles ne soient plus traitables par la médecine vétérinaire c’est pourquoi une visite annuelle est conseillée à partir de 8 ans et 2 fois par an à partir de 12 ans (recommandations de l’International Cat Care).


Les solutions pour soulager votre vieux matou

Si la partie médicale est celle du vétérinaire, le comportementaliste chat lui peut en revanche vous aider sur la gestion de l’environnement et l’adaptation de celui-ci à votre papi ou mamie chat afin de lui rendre la vie plus agréable.

Le principe sera de continuer à lui fournir des stimulations mentales et physiques adaptées à ses possibilités et les solutions abordées ci-dessous devront être individualisées, car l’avancement de son vieillissement conditionnera les stimulations à mettre en place. De même on évitera de mettre en place certaines choses pour les chats souffrant de sénilité ou démence et je vous invite à lire l’article sur le dysfonctionnement cognitif du chat.


Le vieux chat doit manger !

Sur l’alimentation on pourra mettre en place des gamelles ludiques d’un niveau accessible qui demandent un investissement cognitif et physique raisonnable par rapport à ses capacités, car il est important qu’il continue à bien se nourrir. Si ces gamelles sont devenues trop compliquées ou sont un frein à son comportement alimentaire, il sera préférable de revenir à des gamelles traditionnelles. Tout devra être mis en place pour privilégier une bonne prise alimentaire, comme par exemple surélever les bols afin qu’ils soient accessibles sans effort dans une posture corporelle non douloureuse.

Pour la nourriture humide, on évitera de servir une pâtée trop froide et on pourra légèrement la réchauffer afin que les qualités olfactives de la nourriture l’attirent davantage.

On privilégiera un lieu calme pour donner à manger à son chat et on testera diverses textures et divers goûts afin de trouver ce que son chat préfère, car ses goûts peuvent évoluer et les problématiques dentaires peuvent aussi encore compliquer l’assimilation de son repas quotidien.


Accéder à ses ressources et optimiser le confort du chat gériatrique

Le chat âgé peut avoir des problèmes pour se déplacer, et notamment dans sa locomotion verticale (c’est-à-dire sauter, grimper). Il peut donc être difficile pour lui d’atteindre des zones de confort dans lesquelles il avait l’habitude de se reposer ou observer par exemple son arbre à chat, son hamac de fenêtre ou son hamac de radiateur. La solution est simple, il faut soit rendre accessibles ces hauteurs en installant des escaliers en pente douce comme sur la photo ci-dessous ou tout simplement baisser la hauteur des ressources : prendre un arbre à chat plus petit et mettre les hamacs à une hauteur plus accessible.

Une autre solution consiste aussi à utiliser des seuils en pente pour accéder à la litière par exemple ou passer d’une pièce à l’autre lorsqu’il y a une marche ou un dénivelé trop aigu.

Le chat âgé a tendance à avoir une sensibilité accrue au froid et à rechercher les sources de chaleur, proposez-lui des lieux de confort près des radiateurs ou achetez-lui un plaid ou un matelas chauffant, ce sera mieux qu’une bouillotte qui va refroidir au bout de quelques heures.

Pour finir, la plupart des chats âgés vont être plus sensibles aux changements de rythme ou d’environnement, par conséquent il est important de conserver au maximum leur routine et si vous devez faire des changements dans son environnement alors préférez les faire au fur et à mesure afin qu’il ait le temps de s’adapter.

Parfois regrouper les ressources (litière, fontaine à eau, griffoirs ou gamelles) peut lui faciliter la vie s'il a des difficultés à se déplacer.


Exemples de plaid ou dodo chauffant pour vieux chats
Exemples de plaid ou dodo chauffant pour vieux chats

Exemples de rampes d'accès pour faciliter la locomotion au chat âgé
Exemples de rampes d'accès pour faciliter la locomotion au chat âgé

Faciliter l’accès aux litières du vieux chat

Les litières devront être toujours accessibles sans effort au risque d’avoir des éliminations hors bac dans votre intérieur. Là encore une rampe d’accès vers l’ouverture du bac à litière ou des bacs à litières avec des bords moins hauts. Si le fait d’avoir des bords moins haut a pour conséquence de déposer du substrat autour de la litière alors un tapis en portefeuille vous permettra de récupérer les grains qui souilleraient le sol autour du bac.

Un autre aspect sur l’accessibilité des bacs est de les multiplier et les positionner non loin des aires de repos du chat ou sur son chemin afin de l’inviter à faire le moins d’effort possible, et si votre maison ou appartement comporte plusieurs niveaux alors il faudra au minimum un bac par niveau.

Pour finir, il arrive que les vieux chats s’oublient là où ils dorment, pas de panique, il existe des alèses que vous pouvez mettre sous son plaid afin que cela ne traverse pas la couette ou le canapé sur lequel il aime s’installer, il n’y aura qu’à laver le plaid en cas d’accident.


Litières basses ou alèses pour le chat âgé senior
Litières basses ou alèses pour le chat âgé senior

Rassurer le chat la nuit ou en votre absence

Le chat âgé peut être désorienté la nuit ce qui peut notamment expliquer pourquoi il miaule davantage, vous pouvez essayer de mettre des veilleuses à vos prises pour baliser son chemin et lui apporter une source de lumière qui le rassurera.

Pour garder une stabilité dans son environnement, et si vous avez l’habitude d’avoir un fond musical ou la radio, n’hésitez pas à laisser un fond sonore qu’il associe à votre présence (et uniquement si c’est déjà le cas dans votre mode de vie) lorsque vous vous absentez quelques heures, ainsi la stabilité de cet environnement sonore pourra lui être agréable.


Veilleuse afin que le chat âgé, gériatrique, se repère la nuit ; radio pour un environnement sonore rassurant
Veilleuse afin que le chat âgé, gériatrique, se repère la nuit ; radio pour un environnement sonore rassurant

Aider le chat senior dans l’entretien de ses griffes et de son pelage

Beaucoup de chats seniors commencent à avoir des problèmes musculo-squelettiques, des problèmes d’arthrose (des solutions médicales existent) et se contorsionner pour faire leur toilette peut être douloureux ou impossible. Il conviendra de les aider en les brossant régulièrement et en faisant de ce moment un instant bien-être c'est à dire en veillant à être précautionneux sur les zones douloureuses.

Lorsque le chat vieillit, ses griffes sont plus cassantes et ont tendance à pousser vers l’intérieur et possiblement à blesser leur coussinet (voir photo ci-dessous), le griffoir n’est alors pas suffisant pour un entretien autonome de ces griffes. Il conviendra alors de lui faciliter les choses en lui coupant régulièrement les griffes, il suffit de ne couper que le bout de la griffe nul besoin de plus, il pourra alors finir de l’user sur le griffoir vertical ou horizontal que vous devez mettre à sa disposition.


Entretenir les griffes du chat âgé afin d'éviter que la griffe ne pousse vers le coussinet
Entretenir les griffes du chat âgé afin d'éviter que la griffe ne pousse vers le coussinet

L’importance du jeu même chez les vieux !

Même si votre vieux matou a moins d’énergie et réduit peu à peu son activité pour s’économiser, il n’en reste peut-être pas moins joueur et le jeu chez le chat reste un élément essentiel pour son bien-être. En effet tout au long de sa vie le chat aime jouer et c’est donc valable aussi pour les chats âgés, simplement l’intensité du jeu ou le type de jeu doit être ajusté à ses capacités et son envie. S’il ne court plus autant ou ne saute plus si haut qu’avant il peut apprécier des jeux plus calmes ou de proximité comme le plumeau par exemple. N’oubliez pas de lui laisser quelques jouets au sol en les faisant tourner régulièrement pour donner un effet de nouveauté.


Les médecines alternatives à l’aide du vieillissement du chat

On n’hésitera pas à demander conseil à son vétérinaire pour suppléer son confort via des massages ou des séances avec un ostéopathe, mais on pourra également suppléer son alimentation via des compléments alimentaires contre l’arthrose par exemple ou des médecines comme la phytothérapie ou encore l’homéopathie. Toutes ces alternatives ne dispensant pas un suivi ou un traitement vétérinaire bien sûr !


Naturellement les solutions énumérées et proposées précédemment seront à individualiser selon votre chat, ses problématiques spécifiques et c'est pour cela qu'il sera utile d'avoir recourt à un comportementaliste chat en parallèle du suivi vétérinaire.


Enfin, la communication avec le vétérinaire, les membres de la famille et les autres parties prenantes est essentielle pour surveiller l’évolution du comportement de son chat et d’échanger régulièrement tous ensemble afin de mettre en place les aménagements au fur et à mesure des signes du vieillissement.

Il existe donc des solutions pour améliorer la retraite puis la fin de vie de votre chat et même s‘il arrivera inévitablement un moment ou malheureusement le vétérinaire ne pourra plus rien faire et l’euthanasie de votre chat sera possiblement la solution la plus respectueuse de son bien-être, vous pouvez d’ores et déjà mettre en place tout ce qui décrit dans l’article et rendre la vie plus douce et longue pour votre petit félin de salon !


Si vous avez aimé cet article merci de le partager et le diffuser largement sur les réseaux sociaux afin d’aider les personnes concernées qui cherchent une information sur le sujet.

Vous pouvez aussi liker et en commenter l’article, je me ferais un plaisir d’en discuter avec vous !


À très bientôt.


Hugues Martinat - Equilicat - Comportementaliste Chat

Si vous rencontrez des problèmes de comportement avec votre chat, n'hésitez pas à me contacter ou à consulter mon site internet.


Tel : 0763060599

Site internet : www.equilicat.com


2 348 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page